Bonsoir LeDocta, j’ai 28 ans, au sport dimanche passé j’ai eu un petit bobo et le docteur m’a prescrit un médicament qu’il a dit être un anti-inflammatoire. Qu’est ce que c’est,  et à quoi ça sert exactement ?

                                                                    Doriane

Bonsoir ma chère Doriane, effectivement les anti-inflammatoires sont assez utilisés de manière courante. Mais il faut d’emblé savoir qu’il existe deux types d’anti-inflammatoire :

  • Les anti-inflammatoires stéroïdiens : on les appelle aussi corticoïdes(présent dans certains produits utilisés dans nos contrés pour éclaircir la peau)
  • Les anti-inflammatoire non stéroïdiens : les plus courant et celui qui t’a été prescrit.

Qu’est-ce qu’un anti-inflammatoires non stéroïdien (AINS) ?

C’est un médicament destiné à combattre une réaction inflammatoire.

Comme exemple on peut citer : l’aspirine, ibuprofène,  ketoprofène,celecoxib

C’est quoi l’inflammation en lui-même. Quels sont les signes?

L’inflammation  est une réaction  déclenchée par l’organisme pour lutter  contre des agents pathogènes (bactéries,virus) et favoriser la guérison des tissus lésés. En réalité l’inflammation survient que lorsque le corps est blessé ou que les bactéries ce sont infiltrées, les  cellules immunitaires et les substances chimiques sont donc activées pour essayer de régler le problème.

Les signes annonciateurs de l’inflammation sont : douleur, rougeur, gonflement, chaleur. Dans ton cas le choc pendant le sport à provoquer l’ensemble de ces phénomènes dans des proportions différentes.

Quelle est l’action des anti-inflammatoires dans notre organisme ?

Les anti-inflammatoires diminuent ainsi la réaction inflammatoire en inhibant deux sortes de substances chimiques fabriquées par l’organisme (cyclo-oxygénase1etcyclo-oxygénase 2). Ces substances chimiques sont les éléments de base des signes de l’inflammation citée plus haut.

Mais il est important de savoir que ces substances sécrétées  protègent la muqueuse de l’estomac (des maux d’estomac), empêchent la fluidité du sang, jouent un rôle dans le fonctionnement du rein et le système nerveux centrale.

Au vue de l’action des anti-inflammatoires, les effets indésirables sont :

  • ulcère gastroduodénal (lésion au niveau de l’enveloppe de l’estomac et l’intestin) : 15 à 25% des patients prenant les anti-inflammatoires développent des lésions ulcéreuses. C’est pourquoi les médecins prescrivent des protecteurs gastriques chez les personnes à risque tel qu’OMEPRAZOLE.
  • Augmente le risque d’accident cardiovasculaire surtout le CELECOXIB et REFOCOXIB.Il faut toujours demander l’avis d’un médecin ou pharmacien avant toutes prises d’anti-inflammatoires sans ordonnance.
  • Insuffisance rénale (difficulté du rein à filtrer le sang). Cette situation a été constaté chez les patients : ayant plus de 65 ans, ne suivants pas un régime sans sel et ayant une tension artérielle élevée.
  • La prise d’anti-inflammatoire chez la femme enceinte entraine des malformations chez fœtus. Ne pas les prendre avant 6 mois

La prise des anti-inflammatoire en automédication  n’est donc pas sans conséquence surtout pour une durée assez longue. Mais tenez-vous tranquille cette prise pendant une courte durée n’est pas dangereux.

LEAVE A REPLY