Bonjour LeDocta, je vous contacte parce que depuis quelques jours j’ai une zone dure douloureuse et chaude sous l’aisselle gauche, ça a tout l’air d’un abcès. Je voulais savoir si le cirage peu faire disparaitre ça ?

Rodrigue depuis Mbalmayo (Cameroun)

Bonjour mon cher Rodrigue, Avant de répondre à ta préoccupation, permet moi de te faire un bref rappel sur ce que c’est exactement. L’abcès c’est tous simplement du pus qui se forme dans une cavité au sein d’un tissu du corps. Le terme médical exact est l’abcès chaud (car cet abcès est accompagné de chaleur, rougeur, douleur).

Qu’est ce qui en est la cause ?

Les abcès sont occasionnés par des microbes donc le nom scientifique est Staphylocoque et dans une certaine mesure le streptocoque. Ce sont des microbes qui sont très souvent présents sur notre peau et répandus dans notre environnement.

En fait à l’occasion d’une petite plaie c’est-à-dire même microscopique, par exemple lors de l’épilation des aisselles chez les femmes ; le microbe entre sous la peau et l’infection commence à se développer.

Comment reconnaitre l’abcès ?

Cette infection évolue en deux (2) stades :

  • Le stade de début ou de congestion ; ici on a une petite boule dur, rouge, chaude et douloureuse. Il peut y avoir dans la région pas très loin du lieu infecté, des petites boules qu’on appelle ganglion.
  • Stade d’abcédation ; elle se constitue en trois à quatre jours après le début de l’infection. C’est à ce stade que l’on dit souvent que « l’abcès est mûr ». celle-ci ce caractérise par une douleur insomniante (on à la sensation que le cœur bat dans l’abcès).

NB : on peut avoir de la fièvre lors de l’évolution de cette infection.

Que ne faut-il pas faire ?

Dans nos contrées, nous avons pour habitude d’appliquer plusieurs sortes de cataplasme sur ce type de lésion ; du cirage, du savon, de la cendre (issue du feu de bois). Celles-ci ne feront pas disparaitre cette infection, et nous fait perdre un temps précieux pour la prise en charge adéquate.

Que faut-il faire ?

L’attitude  dépend du stade évolutif de l’infection :

  • Au stade de début, appliquer un pansement imbibé d’alcool (on parle de pansement humide). On prendra dans la boite à pharmacie familiale du coton où des compresses sur lequel on versera de l’alcool et à l’aide d’une bande on l’appliquera sur la zone concernée. Accompagné d’un antibiotique cela peut permettre l’arrêt de l’évolution. Sinon elle accélèrera l’abcédation.
  • Au stade d’abcès ; il faudra évacuer le pus qui grâce au pansement humide se sera collecté rapidement. Donc l’avis de votre médecin sera de mise, et surtout pour une évacuation de ce pus avec le respect strict de l’aseptie. A l’occasion votre médecin vous prescrira des médicaments contre la douleur ainsi que des antibiotiques adaptés.

 

 

 

LEAVE A REPLY