Bonjour LeDocta, je m’appelle Steve, j’ai 30 ans et j’aimerais savoir si l’écran d’ordinateur abîment nos yeux ou sont mauvais pour nos yeux.

Bonjour Steve,

L’écran d’ordinateur est un outil indispensable pour un bon nombre de personne. En particulier dans le monde professionnel où un certain nombre de personnes se plaignent de divers symptômes (qu’on verra plus bas) regroupés sous le terme de fatigue oculaire.

En fait, le risque de plainte est augmenté par la durée du travail effectué devant l’écran et l’existence d’un défaut visuel préexistant.

Comment se manifeste les troubles liés au travail face à l’écran ?

Les manifestations de la fatigue oculaire n’ont rien de spécifique ; la personne peut se plaindre d’une sensation de douleur oculaire, de sécheresse oculaire, d’yeux rouges et irrités, de vision floue, de larmoiement ou encore de gêne à la lumière. Ces manifestations peuvent être rattachées à des signes généraux comme les maux de tête ou encore des douleurs au dos et sont aggravées par le stress, le maintien prolongé d’une position au poste de travail et l’absence de pauses régulières.

Une maladie oculaire associée (sécheresse oculaire, allergie, ……) peut contribuer à aggraver les symptômes associés au travail d’ordinateur.

Malheureusement, ces manifestations sont souvent banalisées et rattachées à une fatigue excessive, voir une dépression.

Qu’est ce qui est à l’origine des troubles liés au travail sur l’écran ?

Les troubles liés au travail sur l’écran ont deux origines :

  • la diminution de la fréquence de clignement des paupières; le travail face à l’écran (fixation de l’écran) entraînent une diminution de la fréquence de clignement des paupières et majore la sensation de sècheresse oculaire par hyperévaporation des larmes. Cette dernière est parfois aggravée par un positionnement incorrect de l’écran (placé trop haut par rapport aux yeux de l’utilisateur ou face à une source de lumière) entraînant une augmentation de l’ouverture des paupières.
  • les défauts visuels alliant d’éventuels troubles de vision binoculaire (pour avoir une bonne vision, les deux yeux doivent fonctionner de façon coordonnée) à des troubles de correction optique qui obligent à porter des lunettes optiques (en particulier l’hypermétropie « défaut visuel qui se traduit par la difficulté à bien voir de loin et surtout de près » ou la presbytie « défaut visuel qui se traduit par une baisse de la vision de près survenant vers l’âge de 40 ans »). Ces anomalies sont parfois aggravées par un équipement optique (lunettes ou lentilles) inadapté qui majore les positionnements incorrects de la tête et du cou.

Que faut-il faire lorsque vous avez des troubles liés au travail face à l’écran ?

  • Diminuez la hauteur de l’écran (le mettre bien en face de vos yeux, voire même un peu plus bas) ;
  • Éviter un éclairage direct sur l’écran ou un positionnement incorrect par rapport à la lumière du jour. Ne pas mettre l’écran face ou dos à une fenêtre ;
  • Aménagez des temps de pause réguliers permettant de lever les tensions musculaires ;
  • Améliorer l’humidification des lieux de travail (plantes, humidificateur) ;
  • Assurez-vous du respect des conditions d’entretien des systèmes de ventilation ;
  • Corrigez l’insalubrité de votre local de travail en aérant et en nettoyant régulièrement.

Devant la persistance de ces anomalies, n’hésitez pas à consulter votre ophtalmologiste qui dépistera et corrigera un possible défaut visuel par la prescription de lunette optique adaptée éventuellement couplée à des séances de rééducation faites par un orthoptiste.

 

 

LEAVE A REPLY