Nous avons tous eu à prendre des médicaments à la maison pour faire passer des maux de tête, une fièvre et bien d’autres. Les petits désagréments de santé ne manquent pas et il y en a certains que l’on peut logiquement gérer soit pour un confort avant de voire son médecin, soit pour éviter la survenue des complications.

Il s’agira pour nous d’aborder comment tenir sa pharmacie a la maison, de mentionner son contenu idéal, et par la suite d’indiquer, comment utiliser les médicaments qui la compose.

  1. Principe de constitution d’une pharmacie de famille

Savoir faire face à la maison, pour éradiquer rapidement les petits aléas de la vie c’est indispensable. Pour constituer cette boite à pharmacie il est d’abord essentiel de savoir qui constitue cette famille, y a-t-il des enfants voire un bébé, y a-t-il une personne âgée, est ce qu’un membre de la famille présente une maladie chronique. Cette pharmacie sera donc variable selon les familles mais il y a des médicaments constants dans notre contexte africain.

Il est donc inutile de stocker des médicaments, juste pour stocker. La pharmacie familiale doit en principe ne contenir que des produits et des médicaments à usage courant pour des besoins courants. Néanmoins, afin de pouvoir tenir son nom la pharmacie familiale doit pouvoir contenir un minimum de chose.

  1. Que mettre dans la pharmacie de famille ?

En plus des médicaments spécifiquement destinées aux malades chroniques (anti diabétiques, antihypertenseurs….) et les médicaments soumis à une prescription médicale,  la pharmacie familiale doit pouvoir contenir :

  • Un médicament contre la douleur et de la fièvre (sachant que la fièvre est dangereuse pour les enfants et les personnes âgés), avec dosage adapté à chaque membre de la famille (aspirine, paracétamol ou ibuprofène)
  • Un médicament contre la diarrhée ainsi que la solution de réhydratation orale.
  • Un antispasmodique en cas de douleurs digestives ou les règles douloureuses
  • Des pastilles contre le mal de gorge
  • Une solution antiseptique pour désinfecter les plaies
  • Un baume pour les ecchymoses
  • Un bon antipaludéen
  • Des sirops pour la toux

 En complément des médicaments, il est conseillé d’avoir :

  • Du sérum physiologique pour lavage des yeux et des narines
  • Un thermomètre à mercure ou électronique
  • Des compresses (taille confondue)
  • Du sparadrap
  • Des bandes
  • Des ciseaux
  • Du coton
  1. Conseils pratiques

Pour assurer une automédication responsable il est important de suivre quelques règles :

  • Comment ranger ses médicaments ?

Il est important de ranger et trier ses médicaments deux ou trois fois par an. Vérifiez les dates de péremption, éliminer les produits périmés, les antibiotiques en suspension buvable et les collyres ne doivent pas être conservé

         Où placer la pharmacie ?

  • Sous clef ou en hauteur pour les tenir hors de porté des enfants
  • A l’abri de la lumière et de l’humidité, dans un endroit frais et sec pour une meilleure conservation des produits
  • A proximité d’un éclairage pour une accessibilité facile des médicaments.
  • Conserver les emballages

Éviter de laisser des plaquettes de médicaments rangées en vrac, source de confusion de produit. Il est important de conserver dans leur emballage d’origine sans jeter les notices qui contiennent les informations relatives au produit.

  • Afficher les numéros d’urgence

Celui du SAMU, d’un médecin ou d’un pharmacien que l’on peut avoir 24H/24 pour un téléconseil éventuellement.

  1. Le bon usage des médicaments à la maison

Pour une automédication responsable il est important que les médicaments soit acquis auprès des pharmacies où la délivrance des médicaments est suivie des conseils de bon usage. En tout état de cause il est important de toujours demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien avant de prendre tout médicament.

Toutefois le meilleur médicament, mal utilisé peut être inefficace ou dangereux. Il convient lorsqu’on prend les médicaments de se demander s’il s’agit du bon médicament pris à la bonne dose au bon moment et à la bonne façon

Pour terminer il faut éviter :

  • Prendre plusieurs médicaments en même temps. L’automédication doit être bien ciblée.
  • Eviter la prise concomitante d’alcool.
  • Toujours se conformer aux recommandations inscrites dans la notice.
  • Demander conseil au médecin ou au pharmacien.

 

 

 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY