Bonjour LeDocta

De temps en temps je ressens une douleur au niveau des reins. Pouvez-vous m’expliquer d’où elle provient ? Merci de m’éclairer.

Mathieu

Bonjour mon cher Mathieu. Le terme « mal de reins » ou « mal de dos » désigne les douleurs que l’on ressent parfois dans le bas du dos. En langage médical, on les appelle lombalgies (douleur dans la région lombaire – bas du dos). Selon les statistiques huit personnes sur 10 (dix) ressentent cette douleur au moins une fois dans leur vie. Pour comprendre cette « maladie » nous allons essayer de connaitre un peu comment est constitué cette partie de notre dos.

colonne-lombaire

Comme tu peux le voir sur les dessins précédents, le dos est constitué de plusieurs pièces osseuses (les vertèbres) qui sont superposées entre elles et qui sont séparées par une espèce de ‘gel lubrifiant’ (le disque intervertébral). C’est ce gel qui nous permet de faire des mouvements. Les nerfs venant du cerveau et allant au pied passent dans cet agencement d’os. Et lorsqu’on parle de mal de « rein » il s’agit donc la plupart du temps de problèmes au niveau des os, du « lubrifiant » ou des muscles et ligaments du bas du dos.

Plusieurs maladies peuvent être à l’origine de ces problèmes :

  • Au niveau des os, on peut par exemple avoir l’arthrose due au vieillissement ;
  • Au niveau des ligaments et des muscles, les personnes travailleuses physiques, les mouvements brusques effectués pendant le sport peuvent être à l’origine (effort physique inhabituel ou mouvement sollicitant le dos de manière répétée).
  • Au niveau du « lubrifiant », le vieillissement peut altérer et réduire la consistance de celui-ci. On parle alors de dégénérescence discale, ou alors le lubrifiant peut sortir de sa position normale et à ce moment-là on parle de hernie discale.
  • Dans certains cas chez la femme, les règles douloureuses, les maladies tel que les kystes ovariens nécrosés ou rompus peut entrainer des douleurs qui irradient dans le dos. Ici, la cause de la douleur est donc plutôt gynécologique.

Ce mal de dos se manifeste très souvent par des douleurs qui sont accentuées par la toux, par certains mouvements, et dans une certaine mesure la douleur peut descendre dans la cuisse, la jambe et même jusqu’au pied on parle de lombosciatalgie ou plus communément de sciatique.

Voici à présent quelques attitudes à éviter et  adopter face à la lombalgie:

Que ne faut-il pas faire :

  • Il ne faut surtout pas attendre que la douleur passe toute seule, car il y a un petit risque que la douleur devienne chronique et là invalidante pour la vie quotidienne.
  • Prendre des anti-inflammatoires (ibuprofène et autres……) de manière prolongée sans avis médical pour ceux qui ressentent des douleurs plus ou moins chroniques.

Que faut-il faire :

  • Prendre des antalgiques (paracétamol seul ou associé à la codéine ou au tramadol) mais sur une période de quatre à cinq jours. S’il n’y a pas d’amélioration, je te conseille de rencontrer un médecin pour un avis professionnel.
  • Prendre un avis médical même quand la crise douloureuse est passée pour faire un état des lieux et recevoir des conseils personnalisés sur la façon de mieux prendre soin de votre dos ; ce que nous appelons hygiène du dos. Ton médecin t’éclairera sur les gestes à éviter selon ton activité quotidienne, et te conseillera peut-être d’autres modalités thérapeutiques comme la kinésithérapie si cela s’avère nécessaire.

Pour terminer, la lombalgie, maladie des os et des articulations est un symptôme fréquent entrainant parfois un inconfort dans la vie quotidienne de nombreuses personnes. On peut en venir à bout avec des médicaments mais aussi et surtout par des mesures d’hygiène lombaire, des gestes simples à connaitre pour prendre soin de son dos.

Je te souhaite un bon rétablissement Mathieu et n’hésite pas à me recontacter si besoin est.

 

 

LEAVE A REPLY