Salut LeDocta, je voulais savoir comment savoir qu’un os est cassé, car j’ai été témoin d’accident plusieurs fois. Et aussi parmi les fractures, quelles sont les plus grave?

Raoul depuis Dibombari (Cameroun)

Salut mon cher il faut savoir qu’une fracture c’est  la cassure de l’os avec création d’un foyer. Ce foyer comprend des fragments de muscles dilacérés, des dépôts de sang sans issus, de vaisseaux rompus et des débris osseux.

Qu’est ce qui peut causer une fracture ?

 Une fracture peut être provoquée par un coup ou un traumatisme direct ou indirect.

En général, après un coup violent, l’os se brise à l’endroit du choc. On le rencontre de nos jours encore trop fréquemment en traumatisme sportif et routier.

Mais quelquefois, la fracture se produit indirectement. Ce sont par exemple :

  • La fracture de la clavicule survenant lors d’une chute.

 

  • La fracture de la colonne vertébrale qui frappe une personne tombant du haut.

 

  • les fractures de la hanche survenant dans un accident de la route.

 

  • des affections médicales chroniques telles que les tumeurs des os, qui peuvent frapper l’homme à tout âge.

Quel sont les types de fracture ?

Ils existent deux types de fracture :

  • S’il n’y a pas de plaie, la fracture est dite fermée.
  • S’il y a plaie et si le ou les os sont mis à nu, la fracture est dite ouverte
          La fracture ouverte est de beaucoup la plus dangereuse des deux, car des microbes peuvent pénétrer dans la plaie jusqu’à l’os même et provoquer une infection appelée ostéite.

Cette dernière est souvent difficile à juguler et laisse fréquemment des séquelles fonctionnelles et permanentes.

Si les morceaux d’un os fracturé viennent à embrocher un organe interne (cerveau, moelle épinière, poumon, muscle, nerf, vaisseaux, etc) la fracture est dite compliquée.

On comprend aussi qu’une manipulation maladroite ou intempestive ou un déplacement sans précautions peuvent aggraver la lésion et transformer une fracture fermée, généralement sans gravité spéciale en une fracture compliquée ou ouverte entrainant une longue hospitalisation ou une délicate intervention chirurgicale.

Comment reconnaitre une fracture ?

Vous devez soupçonner une fracture en présence des signes suivants :

  • La victime est plus ou moins incapable de remuer le membre atteint (on dit qu’elle a une impotence fonctionnelle).

 

  • Elle ressent une vive douleur à un endroit précis, douleur que chaque mouvement aggrave.

 

  • La région lésée ne tarde pas à enfler et à présenter un hématome important.

 

  • Le membre blessé, comparé au membre sain, présente parfois une déformation.

Dans l’intérêt de votre blessé, ne cherchez pas la preuve formelle d’une fracture. Si vous avez des doutes, agissez comme si le blessé avait vraiment une fracture.

LIRE OU RELIRE AUSSI:

 

 

LEAVE A REPLY