Bonjour LeDocta, avec des amies nous avons discutés sur comment faire sa toilette intime. Mais nous ne sommes pas tous d’accord sur ce qu’il faut ou ne pas faire. Est ce que nous pouvons avoir un éclairage sur la question?

Merveille depuis Yaoundé

      Bonjour merveille, c’est une question que se pose la plupart des femmes. Il existe de nombreuses pratiques qui sont transmises de mère en fille de génération en génération ; sont-elles toujours bonnes ?

Permettez moi de vous expliquer un peu l’écosystème du vagin, cela permet de mieux comprendre les gestes utiles.

Qu’est-ce que la flore vaginale ?

La flore vaginale constitue un écosystème fragile qui est souvent mis à mal par les variations hormonales (puberté, grossesse, ménopause) et par différents facteurs comme le stress ou l’usage de certains médicaments (antidépresseurs, antihistaminiques…).

Son équilibre repose sur une acidité spécifique et sur la présence de bactéries protectrices qu’il faut absolument maintenir en l’état, au risque de ressentir des démangeaisons ou encore des brûlures et de voir apparaître une infection ou une mycose. Prudence et bons gestes s’imposent donc en matière de toilette intime.

Comment faire pour avoir une bonne hygiène intime ?

  • La toilette intime doit se limiter à la vulve et à la zone inter-fessière. En aucun cas, il ne faut procéder à une toilette vaginale : le lavage doit rester superficiel (ne pas introduire de doigt dans le vagin). La toilette doit être réalisée avec les doigts, et surtout pas avec un gant de toilette.
  • Évitez d’utiliser votre gel douche ou du savon de Marseille, trop irritant. Adoptez un produit lavant doux, rincez et séchez bien la zone (Il existe des produits spécifiques vendus en pharmacie). Il est souhaitable de le faire avec de l’eau uniquement.
  • Si vous procédez au retrait des poils pubiens, désinfectez la zone avec un produit adapté avant et après l’acte.
  • Évitez les vêtements trop serrés dans la zone intime. En saison de froid, ne juxtaposez pas collant et pantalon par exemple. Les meilleures matières restent le coton et la soie. Mais la nuit, l’idéal est de ne porter aucun sous-vêtement !
  • Pensez aussi à vous rincer à l’eau douce après un bain en piscine et à ne pas garder un maillot de bain mouillé trop longtemps.
  • Évitez de toucher la lunette des toilettes publiques. Après avoir uriné, essuyez-vous avec un papier doux et propre en faisant un geste d’avant en arrière pour éviter au maximum de transporter des germes.
  • Lavez-vous les mains et la région vulvaire dans les heures qui suivent un rapport sexuel

Encore plus de vigilance pendant les règles

  • Ne conservez pas un tampon plus de 4 à 6 heures et changez de serviette protectrice régulièrement pendant les règles.
  • Faites une toilette intime à l’eau simple comme décrite précédemment
  • Évitez d’avoir des rapports sexuels

Maintenant vous savez quoi faire pour avoir une bonne hygiène intime, sachez une chose « Le vagin est assez intelligent pour s’auto-nettoyer ; donc pas de doigt dans le vagin ».

Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser, à défaut voyez avec votre Gynécologue.

LIRE OU RELIRE AUSSI:

3 COMMENTS

LEAVE A REPLY