Bonjour LeDocta,  je suis un jeune camerounais de 23 ans drépanocytaire et j’ai eu il y a quelques temps une érection qui ne s’estompait pas. J’ai vu mon médecin qui m’a parlé de priapisme. De quoi s’agit-il et comment faire pour ne plus en souffrir ?

Hassan depuis Meiganga (Cameroun)

Bonjour Hassan, le priapisme comme on l’appelle en langage médical est une érection prolongée, dépassant les quatre (4) heures, douloureuse généralement et survenant en dehors de toutes excitations sexuelles.

Il faut rappeler que le Pénis (zizi en langage courant) pour entrer en érection nécessite un  afflux de sang qui fait gonfler celui-ci ; et qui grâce à l’orgasme et l’éjaculation pendant lequel est  libéré un messager que l’on nomme adrénaline (celui-ci permet une dilatation des vaisseaux et donc permet au sang de repartir dans le corps) occasionne le retour du pénis dans son état de flaccidité habituelle.

Que ce passe t-il pour qu’il ait priapisme ?

Mon cher Hassan pour que  le zizi reste en érection il y a souvent un problème  au retour du sang. Ainsi ce sang « piégé » dans le Zizi maintient celui-ci en érection.

Qu’est ce qui en est la cause ?

Il existe plusieurs causes à cet état, nous pouvons citer :

  • Les causes sanguines: c’est-à-dire dues à une maladie du sang, comme nous l’avons vu le sang est l’élément central de l’érection. Parmi ceux-ci nous pouvons retrouver ta maladie la Drépanocytose (très répandue chez nous), les maladies qui entraineront des troubles de la coagulation du sang, les cancers du sang.
  • Les causes non sanguines : qui n’ont aucun rapport avec une maladie du sang. On retrouve dans ce groupe ; certains médicaments contre la dépression, les drogues (cocaïne et autres), et surtout les remèdes traditionnels contre l’impuissance (très nombreux en Afrique), les accidents avec traumatisme du dos ou du bassin.

 Que faut-il faire ?

Selon la cause qui occasionne le priapisme l’attitude peut légèrement différer.  Mais en général lorsque l’on constate cette érection assez fréquente chez les drépanocytaires ; il faut :

  • Mettre des glaçons dans un sac plastique et l’appliquer sur le Zizi.
  • Dans certains cas un rapport sexuel peut faire remédier la situation.

Mais la consultation devra rapidement se faire car pris en charge tôt et correctement les résultats sur la vie sexuelle future ne souffre d’aucun doute. Néanmoins en cas de retard l’impuissance à de forte chance de s’installer.

NB : Étant drépanocytaire, l’hyper hydratation doit être de rigueur (boire minimum 3 litre d’eau par jour) car elle permettra d’éviter la survenu de cette complication.

 

 

LEAVE A REPLY