Salut LeDocta, est ce que les infections sexuellement transmissibles peuvent se compliquer?

junior depuis Ngaoundéré (Cameroun)

Les infections sexuellement transmissibles sont des infections qui se transmettent lors des rapports sexuels (lors des rapports par voie vaginale, oro-génitale et anale). Il existe beaucoup d’infections sexuellement transmissibles mais les plus connus sont:

  • la blennorragie, gonococcique
  • la syphilis
  • le Chlamydia
  • le mycoplasme
  • le trichomonas
  • les condylomes génitaux
  • l’herpès génital
  • la lymphogranulomatose vénérienne
  • l’hépatite B, A et C ces deux derniers ont une transmission par voie sexuelle faible et le VIH-SIDA.

Quelles sont les complications des IST?

Les complications se caractérisent par:

  • Des grossesses non-désirées, les grossesses extra-utérines, les fausses couches, les maladies inflammatoires pelviennes chez la femme qui peuvent aller des douleurs au bas-ventre à l’infertilité.
  • La mère peut éventuellement transmettre son infection au nouveau-né (VIH, syphilis, herpès génital voire chlamydia).
  • Chez l’homme on notera des orchi-épidydimites (douleurs et gonflement des testicules et du cordon spermatique qui est charge de transporter les spermatozoïdes), l’infertilité et les troubles de la fonction érectile.

Les IST mal traitées facilitent l’infection au VIH-SIDA avec toutes les complications. La Syphilis mal traitée évoluera en 3 stades qui entraineront des séquelles neurologiques graves allant d’une simple paralysie à une démence voire une défaillance multi-systémique de tous les organes. Les condylomes génitaux à long termes seront responsables chez la femme du cancer du col de l’utérus et chez les 2 probablement des cancers oro-pharyngés.

Comment éviter ces complications?

Pour éviter les complications des IST il faut:

  • Éviter les IST puis se soigner tôt . La transmission étant par voie sexuelle la meilleure des préventions est l’Abstinence. Ensuite la fidélité à un partenaire sexuel est recommandée. Si cela n’est pas possible il est recommandé d’utiliser le préservatif (96-98% d’efficacité lorsqu’il est bien utilisé).

Certaines pratiques sexuelles (anales) comportent plus de risque de transmission. L’hépatite B lui peut être évitée par la vaccination tandis que les condylomes génitaux et les complications qui en résultent peuvent être évités par la vaccination de la jeune fille avant son premier rapport sexuel et dès l’âge pubère.

Il faut rappeler que le risque de récidive est toujours présent lorsque l’IST est mal traitée. Nous vous recommandons de vous rapprocher d’un centre santé agrée pour une meilleure prise en charge.

LIRE OU RELIRE AUSSI:

Y a-t-il un âge pour avoir son premier rapport sexuel?

LEAVE A REPLY