Bonjour LeDocta comment peux t’on éviter le cancer de la prostate? Et on dit souvent que les rapports sexuels fréquents permettent d’éviter le cancer de la prostate. Est ce vrai ?

Jean depuis Dschang (Cameroun)

 

Voilà deux questions intimement liées et qui répondent à l’inquiétude des hommes face à leur devenir concernant le cancer de la prostate qui représente le 1er cancer de l’homme de plus de 50 ans. On irait plus loin en disant que c’est la 2e cause de mort par cancer après celui du poumon.

Le cancer de la prostate comme on l’a souligné dans un article récemment est une affection maligne de la prostate d’évolution lente et longtemps localise a la prostate.

Qu’est ce qui favorise le cancer?

  • Age: il apparait à partir de 50ans mais il y a des cas qui ont été recensés dès 45ans. D’après des études européennes faites après autopsie sur les personnes de plus de 90 ans et mortes chez 100% d’entre elles on a déceler le cancer de la prostate.

 

  • Race: la race noire d’après une étude américaine faite sur les afro-américains et ceux d’Amérique latine et caraïbes montre que le nombre de cas de cancer de la prostate est bien plus supérieur aux autres races. La population qui a eu le taux le plus bas est la population japonaise.

 

  • Génétique: lorsque 2 hommes d’une même fratrie sont atteints, le risque de faire la maladie est multiplié par 5. Lorsque c’est 3 hommes dans la même fratrie le risque est multiplié par 11. En revanche les formes héréditaires par mutation de gêne transmis de père en fils est très rare.

 

  • L’alimentation : riche en graisses saturées d’origine animales (viandes transformées et viandes rouges).

 

  • Tabagisme: Pas vraiment un facteur favorisant mais les fumeurs atteints ont un taux de mortalité plus élevé.

 

  • Prostatite : (infection de la prostate) quand elle dure longtemps et est mal traitée.

 

  • L’exposition aux pesticides, cadmium et autres caoutchouc sont des facteurs de risque.

 

  • Obésité : est un risque plus élevé de dépistage du cancer de la prostate à un stade très avancé.

Que faire pour l’éviter ?

Il existe des facteurs de risque qui sont indépendant de nous et interchangeables comme l’âge la race, la génétique et la taille. Mais par contre d’autres tel que:

  • Consommer des fruits et légumes notamment les tomates et les grenades qui sont riches en Lycopènes (qui ont un rôle protecteur).

 

  • Alimentation avec un apport équilibré en graisses tout en évitant l’excès de calories.

 

  • Être actif (sport).

 

  • Éviter le tabac et l’exposition aux produits toxiques (pesticide, caoutchouc…).

 

  • Concernant l’éjaculation, une étude américaine sur 30000 hommes a montré que 21 éjaculations par mois réduiraient du tiers le risque d’avoir le cancer de la prostate.

Mais 12 éjaculations par mois sont déjà bénéfiques pour l’homme. Par contre il faudrait éviter de choper une infection sexuellement transmissible qui entrainerait une infection de la prostate, qui si elle est mal traitée aurait l’effet inverse.

Mais le plus important est de savoir qu’après 45 ans il faut se faire consulter par un urologue.

LEAVE A REPLY