Après un accouchement, la plupart des femmes qui ont opté pour un allaitement maternel sont généralement confrontées à un dilemme : comment favoriser la montée de lait ? Plusieurs réponses ont été données face à ce dilemme parmi celle-ci il y a la consommation de bière.

En effet une grande majorité des femmes pensent que consommer la bière va les aider à accélérer la fabrication du lait. Qu’en est-il vraiment ?

Avant de répondre à cette question, nous allons vous expliquer comment se fait la montée laiteuse.

Comment ce fait la montée de lait?

C’est la naissance qui va déclencher le processus de lactation à proprement parler. Il faut cependant un peu de temps pour que la lactation définitive se mette en place et que les seins produisent du lait dit mature.

 La montée de lait survient le plus souvent dans les 48-72 heures suivant la naissance .

Mais n’ayez crainte : en attendant, votre nouveau-né se nourrira grâce au Colostrum qui est un liquide jaune et épais extrêmement riche en nutriments, anticorps et autres substances bénéfiques à sa santé.

Comment favoriser la montée de lait?

Le meilleur moyen de favoriser la montée de lait est la stimulation du sein. Ainsi:

  • Une mise au sein précoce (le plus tôt possible après l’accouchement).
  • Des tétées à l’éveil (dès que bébé se réveille) les premiers jours, ou dès que bébé exprime le besoin.

Est-ce que la consommation de la bière favorise donc la montée de lait ?

Contrairement à une idée reçue, la bière ne favorise pas la production de lait chez la maman. De même, boire plus ne donne pas plus de lait et boire moins n’en donne pas moins, sauf en cas de déshydratation importante de la maman.

Par contre, la consommation de boissons alcoolisées et la bière contenant de l’alcool peut nuire à la production de lait et réduire le volume des tétées.

« L’idéal est que la femme qui allaite ne boive pas de boissons contenant de l’alcool ».

En cas de problème d’allaitement, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

LEAVE A REPLY