Bonjour LeDocta Il y a quelques jours en allant à la selle j’ai remarqué que je saignais de l’anus et on aurait dit que mon anus sortait. Je me suis renseigné et on m’a dit que ce sont les hémorroïdes. On m’a conseillé certains médicaments que j’ai appliqués dessus mais je n’ai aucun résultat jusqu’à présent. S’il vous plait aidez-moi, ça me  fait franchement mal.

Gilbert depuis Batouri (Cameroun)

Bonjour Gilbert, Je suis heureux de pouvoir te répondre et par la même occasion de faire la lumière sur cette maladie qu’on appelle familièrement « hémorroïdes ».

La formule générique « j’ai des hémorroïdes » que de nombreuses personnes chez nous  utilisent, regroupe l’une des nombreuses maladies de la zone de l’anus,  parmi lesquelles on cite :

– les hémorroïde elle même

une plaie de l’anus que l’on appelle en langage médicale Fissure anale

Du pus récidivant qui se forme dans la zone et qui forme plus tard  la fistule anale

sans oublier le cancer de l’anus et de la marge anale

C’est quoi les hémorroïdes?

En réalité, il s’agit de vaisseaux normaux situés dans le canal anal et qui sont présents chez tout individu. Donc,  avoir des hémorroïdes c’est comme avoir des yeux c’est NORMAL. L’hémorroïde maladie commence lorsque ces vaisseaux deviennent symptomatiques (lorsqu’ils font parler d’eux). Ainsi, on distingue :

  • les hémorroïdes externes (vaisseaux situés à l’extérieur du canal anal)
  • Les hémorroïdes internes (vaisseaux situés à l’intérieur du canal anal)

Tous les 2 (deux) types se manifestent souvent par la douleur et une gêne  et chacun d’eux a sa particularité. Par exemple les hémorroïdes externes deviennent à un moment très douloureuses.  Cette douleur est dû à un caillot de sang bloqué dans ce vaisseau. On parle alors de THROMBOSE HEMORROÏDAIRE. Les hémorroïdes internes ont la particularité de sortir de l’anus et de SAIGNER. C’est d’ailleurs ce qui t’est arrivé.

Comment en venir à bout ?

  • Les Idées reçues :

Dans ton message tu me dis qu’on t’a conseillé d’utiliser certains médicaments (sûrement des produits traditionnels) pour en venir à bout.  Il est extrêmement difficile de faire la part des choses dans le domaine, tellement il y a des propositions thérapeutiques (remède).  Nous ne savons plus souvent où donner de la tête, entre  les produits du Dr…….. qui répand des publicités à la télévision, la radio et organise même des campagnes de proximité dans nos quartiers et marchés ; entre nos chers doctas dans nos bus de transport et les différents cataplasmes de plantes et autres produits qui sont proposés. Difficile pour moi, et ce surtout sans preuve scientifique d’approuver ces « solutions ».

  • Qu’en est-il exactement ?

Ce qui est évident et sûr Gilbert, c’est que les hémorroïdes ne se guérissent (définitivement) pas médicalement (avec des médicaments), elles se soignent (je te parle ici des crises). Comment veux-tu guérir d’une partie normale de ton corps ? Les médicaments du Dr…… et du Dr …… et même ceux des médecins à l’hôpital sont disponibles,  mais ceux que te proposera ton médecin à l’hôpital soigneront tes crises hémorroïdaires et te permettront de passer la phase de crise rapidement et sûrement.

  • Les solutions :

Il existe 2 solutions pour les hémorroïdes

  • Pour la crise hémorroïdaire, le médecin te prescrira une association de plusieurs médicaments (anti inflammatoire, veinotonique, antalgique et parfois régulateur du transit). Ces médicaments te permettront de passer le cap de la crise. Il te donnera en même temps des conseils pour une alimentation équilibrée (boire assez d’eau, prendre des fruits et légumes) afin d’éviter la constipation qui favorise les crises, et des conseils pour une vie saine (faire du sport+++).
  • La 2ème solution qui elle est la seule radicale et définitive c’est la chirurgie. Elle consiste à enlever ces paquets de vaisseaux gênants. Il existe plusieurs techniques et elles ont également leurs indications (on opère qu’à un certain moment).

 

Pour finir mon cher Gilbert,  tu dois retenir que les médicaments ne nous débarrassent  pas des hémorroïdes (ils les calment) et que seule la chirurgie solutionne le problème. Garde aussi à l’esprit que tout problème à l’anus n’est  pas forcément  des hémorroïdes et qu’il faudrait consulter son médecin le plus rapidement possible pour faire la part des choses, afin d’écarter toute possibilité de cancer de l’anus. Je reste à ton écoute pour d’autres questions éventuelles, tout en te souhaitant un prompt rétablissement.

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY