Salut LeDocta, mon fils de 6 ans est très souvent perdu, parfois on est entrain de jouer il s’arrête et son regard se fige dans le vide, c’est de plus en plus récurrent. Un médecin m’a dit qu’il pourrait s’agir d’une épilepsie. C’est quoi exactement cette maladie ?

Merci de m’aider

Jacky depuis Maroua (Cameroun)

C’est quoi l’épilepsie ?

Salut ma chère l’épilepsie est une maladie neurologique (provenant du cerveau) qui se caractérise par la survenue répétée de crises épileptiques ; ces crises peuvent revêtir plusieurs formes comme les absences, les hallucinations, les crises tonico-cloniques.

Les crises épileptiques sont encore appelées crises convulsives ou crises comitiales

L’épilepsie affecte  près de 2% des individus de notre population, dans la plus part des cas, il s’agit  des enfants avant 10 ans et les personnes âgées de plus de 60 ans.  Près de 50% des personnes affectées par cette maladie arrivent à la surmonter. On estime que n’eut été les préjugés associés à cette maladie et les difficultés pour certaines personnes d’admettre leur état ces statistiques seraient plus élevées.

A quoi est due cette maladie ?

  • Dans la plus part des cas, il n’est pas souvent possible d’attribuer à cette maladie une cause ; on parle donc d’épilepsie dite idiopathique ou primaire ; elle débute généralement dans l’enfance ou dans l’adolescence. Elle peut souvent être liée à un facteur héréditaire.

 

  • Dans des cas rares on retrouve une cause, généralement liée à une maladie évolutive affectant le fonctionnement du cerveau (malformations cérébrales, traumatisme crânien, tumeurs cérébrales,  les désordres ioniques et les intoxications diverses)  ou  à des séquelles d’une atteinte du cerveau (chirurgie crânienne, traumatismes crâniens, méningite, abcès du cerveau, AVC).

Comment se manifeste cette maladie ?

La maladie épileptique ou épilepsie proprement dit se manifeste par une tendance à la répétition des crises épileptiques. Il existe plusieurs types de crises, certaines peuvent être apparentes et d’autre passer totalement inaperçues.

Ces crises peuvent partielle (une partie seulement du corps est concerné) ou généralisé. On peut aussi avoir des crises initialement partielles qui se généralisent.

  • Dans le cas des crises partielles simples, le patient ne perd pas connaissance, après la crise il garde le souvenir de la crise. Par contre dans les crises partielles complexes s’accompagnent d’une perte de connaissance brusque avec amnésie de la crise.

 

  • Les crises généralisées peuvent se manifester sous forme :

D’absence ou petit mal : généralement fréquent chez les enfants et souvent confondus à des moments d’inattention, il s’agit ici d’une perte brutale et brève de conscience : le sujet a le regard vide et ne répond plus, parfois on note des mouvements cloniques ( clonie des paupières ou mâchonnement de la langue ou des lèvres) des mouvements toniques (inclinaison du torse vers l’arrière) une atonie ( chute de la tête) ou une activité végétative(perte d’urine ou de salive). C’est probablement le cas de votre enfant si le diagnostic est confirmé.

De crise tonico-clonique : le patient est dès le début complètement inconscient, devient pale, raide, révulse les yeux ou a un regard fixe et présente des secousses musculaires violentes et rythmées qui intéressent tout le corps (visage yeux et bouches incluses, les quatre membres et le tronc). La crise peut durer entre une et cinq minutes et peut se répéter quelques temps après. Apres les secousses vient la phase de récupération environ dix minutes, le patient reste très affaibli et s’endort quelques minutes, il présente une respire amplement et parfois bruyamment, il peut faire pipi ou déféquer. Le retour à la conscience est souvent progressif avec une confusion ou une amnésie de la crise.

Il faudrait que vous vous rapprochez d’un médecin pour faire le point.

LIRE OU RELIRE AUSSI:

 

LEAVE A REPLY