Bonjour LeDocta, lorsque l’on est mordu par un chien, que faut-il faire pour ne pas avoir la rage ?

Hermann depuis Ekoumdoum – Yaoundé (Cameroun)

Mon cher pour comprendre, il faut savoir que :

  • La rage est une infection ou maladie dont l’agent se transmet directement ou indirectement de l’animal vertébré à l’homme et vice versa (zoonose) ; elle concerne les vertébrés à sang chaud accidentellement transmise à l’homme.
  • La rage est responsable d’une inflammation du cerveau (encéphalite) constamment mortelle une fois déclarée.

Toute rage déclarée entraine obligatoirement la mort

  • Le délai entre la morsure et l’apparition des symptômes de rage varie de 20 à 90jours
  • Le meilleur traitement consiste à prévenir la rage après tout contact avec un animal suspect.

 CE QU’IL FAUT FAIRE EN CAS DE CONTACT AVEC UN ANIMAL SUSPECT

  1. Évaluer ou classer la nature du contact (3 possibilités)

Stade 1 :

– Contact ou alimentation de l’animal

– Léchage sur peau intacte

Stade 2 :

– Peau découverte mordillée (petite morsure)

– Griffures bénignes ou excoriations (écorchure), sans saignement

– Léchage sur peau érodée (peau avec déjà une plaie, quel que soit le type de plaie)

Stade 3 :

Morsure(s) ou griffure(s) ayant traversé la peau

– Contamination des muqueuses par la salive (léchage)

  1. Les gestes à poser immédiatement

 Nettoyer la zone de contact (très important)

  • Laver à l’eau et au savon
  • Réaliser une asepsie par un antiseptique virucide (qui tue les virus) tel que Dakin, ou Bétadine
  • Faire un pansement avec des compresses imbibées de l’antiseptique et immobilisées par une bande. Ne pas trop serrer la bande (inutile et risque de gêner la circulation sanguine)

Identifier l’animal si possible

  • Chien dont le/la propriétaire est connu : exiger le carnet de vaccination
  • Chien errant
  • Chauve-souris

NB : en absence de carnet de vaccination de l’animal à jour, considérer tout animal comme porteur de rage.

Se rendre à l’hôpital le plus proche dans les meilleurs délais (le même jour ou le lendemain)

A L’HÔPITAL

La conduite à tenir de l’équipe médicale sera fonction des informations recueillies.

Animal vacciné (carnet signé par un vétérinaire)

Poursuite des soins locaux

Traitement chirurgical de la plaie si nécessaire (plaie délabrée)

Prévention antitétanique (sérothérapie ou sérovaccination) si la plaie est souillée et selon le statut vaccinal de la victime

Statut de l’animal inconnu ou douteux : considérer l’animal enragé.

La prise en charge est fonction de la nature du contact et du statut vaccinal de la victime

  • Si la victime n’est pas vaccinée contre la rage (cas le plus fréquent)

Selon la classification

Au stade 1 : pas de vaccination ni de sérum

Au stade 2 : vaccination

Au stade 3 : sérum + Vaccin

  • Si la victime est vaccinée contre la rage

Rappel de vaccin à J0 et J3 quel que soit le stade

BON A SAVOIR

  • Il existe deux protocoles de vaccination.

Protocole 1  (protocole court dit de Zagreb): 2 injections en 2 sites différents (dans chaque épaule) au premier jour puis une injection au 7ème et 21ème jour.

Protocole 2 (protocole dit Essen) :1 injection au premier, 3ème, 7ème, 14ème et 28ème jour

  • Immunoglobuline (anticorps) anti rabique.

Origine humaine : 20 UI/Kg

Origine équine : 40 UI/kg

A injecter de préférence au niveau de la morsure même si elle est cicatrisée ou à défaut en intramusculaire.

LIRE OU RELIRE AUSSI:

LEAVE A REPLY