Bonsoir LeDocta que faire alors pour traiter les chéloïdes là?

Gaël depuis Douala

Les cicatrices hypertrophiques et chéloïdiennes sont des vices de la cicatrisation. Elles se présentent comme une surélévation de la peau. Elles sont responsables de gêne esthétique et fonctionnelle.

Toutes les régions du corps peuvent présentées des hypertrophies. Les paumes des mains et plantes des pieds présenteraient préférentiellement des cicatrices rétractiles.

Ces cicatrices disgracieuses, concernes surtout la peau noire et est fonction du phototype cutané.

Elles peuvent faire suite à une plaie (traumatique, chronique, ou post-opératoire), une brulure, une piqure voire même une abrasion de la peau.

En plus de l’aspect disgracieux, ces cicatrices s’accompagnent de démangeaisons et de douleurs.

Que faire pour prévenir ces cicatrices?

La prévention de ces cicatrices passe par l’application de gel de silicone et le port de vêtements compressif dès la cicatrisation et ce pendant plusieurs mois.

Le traitement

Le traitement est difficile, parfois long et l’association de plusieurs techniques nécessaire.

Certaines thérapies ont des effets apaisant sur la douleur et les démangeaisons notamment la balnéothérapie, la thalassothérapie, les bains alternatifs chauds et froids et la physiothérapie (kinésithérapie)

L’utilisation de corticoïde en infiltration ou en application locale donne aussi de bons résultats. Elle accompagne généralement les autres modes de traitement.

La chirurgie, dernier recours, permet d’enlever la cicatrice et avec elles tous les désagréments. Elle doit toujours être suivie d’application de gel de silicone et le port de vêtements compressif.

LIRE OU RELIRE AUSSI:

Les Chéloïdes: qu’est ce qui favorisent ceux-ci?

LEAVE A REPLY