Bonjour leDocta, je m’appelle Roby, j’ai 25 ans, je suis étudiant et Lecteur invétéré. Je voulais savoir si la lecture prolongée abîme nos yeux ou baisse notre vision ?

Roby depuis Dschang

Bonjour Roby, Il n’y a aucun risque pour les yeux lorsqu’on tient une lecture prolongée, le fait de lire longtemps n’est nullement à l’origine d’une baisse de vision.

Par contre, le fait de ne pas tenir la lecture prolongée peut être l’occasion de démasquer des défauts visuels qui justifient une consultation pour la prescription de lunettes adaptées.

Cependant mon cher roby, il faut savoir que la fixation prolongée peut entraîner une sensation de fatigue oculaire

Comment se manifeste la fatigue oculaire quand vous lisez longtemps ?

 Les manifestations de la fatigue oculaire n’ont rien de spécifique ; le patient peut se plaindre d’une sensation de douleur oculaire, de sécheresse oculaire, d’yeux rouges et irrités, de vision floue, de larmoiement ou encore de gêne à la lumière. Ces manifestations peuvent être rattachés à des signes généraux comme les maux de tête ou encore des douleurs au dos et sont aggravées par le stress, le maintien prolongé d’une position au poste de travail, l’absence de pauses régulières et l’insomnie.

Malheureusement, ces manifestations peuvent être banalisées et rattachées à une fatigue excessive.

Qu’est ce qui peut causer la fatigue oculaire quand vous lisez longtemps ?

  • la diminution de la fréquence de clignement des paupières conséquence de la fixation prolongée est responsable de la sécheresse oculaire par hyperévaporation des larmes;
  • les défauts de correction optique qui obligent à porter des lunettes optiques. Il peut s’agir d’une presbytie (difficulté ou baisse de la vision de près survenant vers l’âge de 40 ans), d’une hypermétropie (difficulté à bien voir de loin et surtout de près) ou d’un astigmatisme (défaut visuel qui se traduit par une déformation des images).
  • Les troubles de la vision binoculaire (des deux yeux) : en temps normal, la vision de près induit un déplacement des yeux vers le nez ou vers le texte de lecture. Parfois, il arrive que le mouvement de l’œil vers le nez ne se fasse pas correctement , ce qui entraîne une gêne à la lecture. Le patient a alors l’impression qu’il a du mal à fixer le texte, il s’ensuit alors une impression de vision double du texte, des douleurs oculaires évoluant vers les maux de tête si on insiste dans la lecture.

Que faut-il faire lorsque vous avez des troubles liés à la lecture prolongée ?

En attendant de consulter votre ophtalmologiste,

  • Aménagez des temps de pause réguliers permettant de lever les tensions musculaires ;
  • Assurez-vous du respect des conditions d’entretien des systèmes de ventilation ;
  • Corrigez l’insalubrité de votre local de travail en aérant et en nettoyant régulièrement.

Devant la persistance de ces anomalies, consulter votre ophtalmologiste. Ce dernier vous prescrira des lunettes optiques pour traiter le défaut de correction optique; auquel il associera une rééducation pour que le mouvement de l’œil vers le nez se fasse correctement; on appelle cette rééducation en langage médical : rééducation orthoptique. Cette dernière permet de traiter le trouble de la vision binoculaire.

LEAVE A REPLY