Salut LeDocta, Mon fils de 4 ans m’a avoué hier que son camarade lui a introduit un grain d’arachide dans le nez. Que dois- je faire ?

Aline depuis Akonolinga (Cameroun)

Il faut savoir qu’un corps étranger constitue tous ce qui est étranger au corps. Le risque majeur est que celui ci passe dans les voies aériennes (tube qui va au poumon pour permettre de respirer). Elle est assez fréquente.

Il est important pour vous de savoir ; l’appareil respiratoire partage avec le tube digestif un carrefour commun, que l’on appelle le hypopharynx. Et les tubes allant au poumon (trachée et bronche) peuvent recevoir le corps étranger.

C’est une situation affectant surtout la petite enfance 2-8 ans, donc un facteur de stress chez le parent ou chez la nourrice.

Quel est la nature des corps étrangers ?

La plupart du temps il s’agit : des aliments de petite taille susceptible de devenir un jouet pour ces enfants, nous avons le haricot, soja, arachide, les céréales,  et les  outils de bureau (morceau de gomme, papier…), ou leur propre jouet.

Comment savoir qu’il présente un corps étranger ?

Il faut être sûr que l’enfant à effectivement un corps étranger.

  • Elle peut survenir au cours d’un repas, l’enfant fait une fausse route « avale de travers ». L’enfant peut inhaler une cacahuète, cas le plus fréquent.

 

  • Ou l’objet peut être introduit dans le nez, la bouche et inhalé fortuitement lors d’un jeu, choc, effet de surprise.

 

Si l’objet inhalé se trouve dans les fosses nasales, en penchant la tête de l’enfant on pourra aussitôt le voir, l’enfant ne présentera pas de signe alarmant.

Il faut également savoir qu’une mauvaise odeur venant du nez (appeler en langage médical, cacosmie); mais surtout la RHINORRHÉE (nez qui coule) un ÉCOULEMENT NASAL unilatéral et fétide (aspect de pus)sont des signes qu’il y a un corps étranger dans la narine (on peut le constater après plusieurs jours chez un enfant qui ne dit rien de l’accident de départ).

Dans les voies inférieures, une toux brutale, une gène respiratoire chez un enfant au préalable bien portant, sont des symptômes évocateurs une inhalation de corps étranger alors il faut agir.

Ce qu’il faut faire 

  • Calmer l’enfant (un enfant qui pleure a plus de chance de mobiliser le corps étranger).

 

  • Si le corps étranger se trouve dans les fosses nasales, faites moucher au plus vite si possible. Mais le petit enfant est souvent la cause des échecs, dans ce cas contacter votre médecin.

 

  • Si le corps étranger se trouve dans la trachée, la manœuvre de Mofenson (manœuvre de Heimlich chez l’adulte)  est utilisée chez les enfants il faut lui appuyer sur le ventre en maintenant une main à plat sur le dos, et maintenir la tête vers le bas après l’avoir posé à plat ventre sur l’avant-bras.

 

  • Consulter votre médecin-ORL pour un examen spécialisé.

 

Ce qu’il ne faut pas faire

  • Si le mouchage s’avère infructueux, éviter l’extraction manuelle vous risquerez d’aggraver la situation.

 

  • Éviter l’introduire les accessoires (cuillère, cure dent, stylo) pour l’extraction.

 

  • Ne pas mobiliser l’enfant, pour éviter la progression du corps étranger.

Conseils final

Nous insisterons sur la prévention parce qu’à domicile il est souvent difficile d’extraire un corps étranger.

  • Éviter les jouets de petites tailles à la maison.

 

  • S’abstenir de laisser à la porter des enfants les légumineuses (arachides, soja,…).

 

  • Avoir le numéro du SAMU, de son médecin prêt de soi ou contacter votre médecin en ligne pour un conseil personnalisé.

LEAVE A REPLY