Bonsoir LeDocta,  j’ai 31 ans, 2 enfants et j’ai des problèmes pour aller à la selle. Il m’arrive de faire plusieurs jours sans y aller, et j’éprouve alors une gêne. Comment surmonter ce problème ?

Adelphe depuis Dizanguè(Cameroun)

Bonsoir Adelphe, la constipation est une gêne qui peut entacher le quotidien de certaines personnes. On la ressent comme une insatisfaction, une sensation d’évacuation incomplète inhabituelle de selles dures. Mais pour les médecins il s’agit d’une fréquence de moins de trois (3) selles par semaine et/ ou d’une évacuation de selles dures chez un adulte jeune.

On distingue deux (2) types de constipation :

  • La constipation primaire ou primitive : il s’agit en fait de la constipation occasionnelle sans maladie formelle sous jacente.
  • La constipation secondaire : qui elle est secondaire à une situation (maladie, médicaments…) préexistante. Les maladies comme le cancer du gros intestin, les hémorroïdes et même le diabète peuvent entrainer une constipation secondaire. La prise de certains médicaments comme les diurétiques (furosémide), ou ceux contenant de la codéine (paracétamol codéine) sont également source de constipation.

Il faut néanmoins souligner que la constipation occasionnelle qui est fréquemment rencontrée, résulte la plupart du temps d’un déséquilibre alimentaire.

Quand s’inquiéter ?

Lorsque la constipation récente s’accompagne de :

  • Vomissement, étant constipé cela veut dire que l’intestin est complètement bloqué à un niveau, on parle alors d’occlusion.
  • Douleur au ventre, dans la constipation c’est la manifestation d’une souffrance de l’intestin.
  • Saignement par l’anus, peuvent être la manifestation soit d’hémorroïde soit de cancer de l’intestin

Dans toutes ces situations il faut mieux voir son médecin. Mais également si la constipation dure de manière inhabituelle (cas des constipés chroniques).

Que faire face à la constipation ?

Si la constipation s’accompagne d’un des signes cités plus haut ou si elle est inhabituelle avec une gêne particulière, la consultation de son médecin est requisse.

Mais dans les cas de constipation isolé et occasionnelle :

  • Boire assez d’eau, environ 1 à 2 litre par jour, le repas étant le moment le plus propice.
  • Manger des légumes et des fruits, car ceux-ci contiennent des fibres qui permettent de retenir l’eau dans l’intestin et ainsi d’avoir les selles moulées et pas dures.
  • En dernière position si l’association des deux (2) mesures citées ci-dessus ne marche pas, la prise de laxatif léger à base d’huile de paraffine peut vous aider à passer le cap.

NB : Il faut noter que  le nourrisson, l’enfant et la personne âgée présentent des particularités propres à chaque tranche d’âge.

 

 

 

LEAVE A REPLY