Bonsoir LeDocta, je voulais savoir comment reconnaitre une hypoglycémie?

jean depuis Yaoundé ( Cameroun)

CE QU’IL FAUT SAVOIR 

  • Une hypoglycémie est la baisse du taux de glucose (sucre) dans le sang en dessous de la valeur normale
  • Les symptômes apparaissent à partir d’un taux inférieur à 0,6g/l
  • Il n’existe aucun signe ou symptôme spécifique à l’hypoglycémie
  • Le cerveau est l’organe du corps qui consomme le plus de glucose (1/3 de la glycémie) et qui est aussi le plus vulnérable au manque de glucose
  • Les conséquences les plus graves de l’hypoglycémie sont neurologiques et peuvent êtres irréversibles (définitives) en cas de retard de prise en charge
  • L’hypoglycémie est fréquente chez les patients diabétiques (erreur de dose des médicaments, absence d’alimentation après la prise de médicaments) et chez les alcooliques, mais rares chez les sujets saints

LES MANIFESTATIONS DE L’HYPOGLYCEMIE

  1. Les signes d’alarmes ou d’alerte
  • Palpitations (sensation de cœur qui bat très vite)
  • Sueurs inexpliquées, tremblements
  • Sensation de faim anormale ou inhabituelle
  • Diplopie (vision double) d’installation rapide ou brutale, trouble de l’acuité visuelle (difficulté à distinguer les objets)
  • Trouble de la concentration, céphalée (mal de tête), fatigue intense
  1. Les signes de gravité
  • Convulsions, trouble de l’équilibre et de la marche
  • Trouble du comportement avec parfois agressivité
  • Confusion, coma

CE QU’IL FAUT FAIRE

Au moment des signes d’alerte (et surtout si le patient est un diabétique connu ou un éthylique).

  • Administrer rapidement du sucre rapide 

De préférence sous forme liquide : jus de fruit, boisson gazeuse (coca-cola, fanta, sprite, djino, vinto, ect)

A défaut : tranche d’ananas, papaye, mangue, pastèque, carreaux de sucre, bonbons, etc.

Continuer l’administration jusqu’à la disparition des symptômes et emmener le patient à l’hôpital même si tout semble redevenu normal

  • En cas de signes de gravité

Assurer la liberté des voies aériennes (mettre une cuillère en bois, un stylo, entre les dents si la victime convulse)

Placer la victime en position latérale de sécurité si elle est comateuse et respire bien

Immobiliser la victime (attacher avec des foulards) en cas de coma agité ou d’agressivité

Et conduire la victime à l’hôpital le plus proche et le plus rapidement possible.

LIRE OU RELIRE AUSSI:

 

 

 

LEAVE A REPLY