Bonjour LeDocta, qu’est ce qui entraine le ronflement ?

Arthur depuis Lomé (Togo)

 

Le ronflement (ou ronchopathie) désigne le bruit respiratoire que produit un dormeur. Ce bruit traduit la vibration des tissus de la gorge détendus par le sommeil.

Le ronflement chronique ne doit plus être traité comme un phénomène normal, un objet de dérision, ou la cause assez fréquente d’une mésentente conjugale. Ce bruit peut atteindre 100 décibels, et c’est une maladie avec des conséquences sur la santé.

Que se passe t-il ?

Lors de la respiration normale, l’air passe librement par le nez et la bouche, descend dans le pharynx, passe derrière la base de la langue pour rejoindre le larynx, cartilage (pomme d’Adam) contenant les cordes vocales. Le larynx est fixé en haut de la trachée. C’est l’entrée qui mène l’air à l’intérieur des poumons.

Le bruit du ronflement est lié à la vibration dans l’air respiratoire des muscles et des muqueuses de la gorge, détendus par le sommeil. Les éléments qui vibrent sont le voile du palais, et notamment la luette, mais aussi les joues, la langue, les amygdales.

Quelles sont les facteurs qui favorisent le ronflement ?

Embonpoint : Un surplus de poids qui peut contribuer à rétrécir les voies respiratoires dans la gorge. Les tissus de la gorge sont moins fermes et plus épais ce qui les rend plus susceptibles à vibrer au passage de l’air et causer du bruit (ronflement).

Voies nasales étroites (déviation du septum et autres facteurs anatomiques) : La respiration nasale peut alors être impossible et force le dormeur à respirer uniquement par la bouche, ce qui cause le ronflement.

La grossesse : surtout à cause de la prise de poids.

Les maladies des voies nasales : par exemple, un polype, qui est une excroissance sur la muqueuse.

Les amygdales et végétations (tissus lymphoïdiens) trop volumineuses.

Une congestion nasale : rhume, rhinite allergique.

Médicaments et alcool : la consommation d’alcool et la prise de tranquillisants et médicaments peut relaxer la musculature de la gorge. Certains médicaments pris au coucher ont une influence encore plus importante.

Tabagisme : la fumées est irritante pour l’arrière de la gorge et peut provoquer une inflammation qui rétrécie les voies aériennes.

Âge : avec les années les tissus se relâchent (vieillissement).

Position pour dormir : dormir sur le dos favorise l’affaissement de la langue vers l’arrière et réduit ainsi le passage de l’air.

LIRE OU RELIRE AUSSI:

 

LEAVE A REPLY