Bonjour LeDocta

Je suis une jeune fille de 24 ans qui souffre de règles douloureuses depuis des années. A quoi est-ce dû, et comment m’en débarrasser définitivement ?

Jennifer

Bonjour Jennifer,

Les règles douloureuses ou dysménorrhées en langage médical sont des douleurs du bas ventre qui débutent avant les règles ou accompagnent celles-ci. 50% à 80% des femmes jeunes en souffrent. Mais chez certaines femmes les douleurs peuvent devenir invalidantes.

Les règles douloureuses dans les âges extrêmes de la vie génitale, c’est-à-dire en fin d’adolescence (vers 14-16 ans) et avant la ménopause sont habituelles. Ceci s’explique par le fait qu’à ces moments, il y a dans le corps une instabilité de l’équilibre hormonal. Il faut néanmoins savoir qu’il existe 2 types de dysménorrhées :

  • La dysménorrhée primaire : elle débute chez une fille depuis les premières règles.
  • La dysménorrhée secondaire : elle survient à un moment de la vie et donc longtemps après les premières règles.

Les règles douloureuses physiologiques c’est-à-dire « normales » peuvent débuter un à deux jours avant les règles et son maximal le premier voire le deuxième jour de celles-ci.

Pourquoi as-tu mal ?

La douleur du bas ventre ou du bas du dos est due à une substance inflammatoire que l’on nomme prostaglandine qui provoque la contraction du muscle de l’utérus pour permettre à l’utérus d’expulser le sang. La sensation douloureuse sera néanmoins perçue différemment.

Quand devrait-t-on s’inquiéter ?

Les dysménorrhées peuvent être une alarme qui est un signe de maladies :

  • Lorsque la dysménorrhée est secondaire (une femme qui après 10 ou 15 ans sans douleur présente subitement des règles douloureuses) ;
  • Lorsque celle-ci s’accompagne de douleur importante en période d’ovulation ou de douleurs lors des rapports sexuels.

Dans ce cas une consultation serait judicieuse car ceci peut être le signe de maladies telles que : l’endométriose (propagation du tissu qui tapisse la cavité de l’utérus ailleurs que dans l’utérus), le kyste de l’ovaire, de séquelles d’infection et autres.

Que faire pour moins souffrir ?

Chaque femme confrontée à ce problème a souvent plus ou moins ça solution qui marche plus où moins bien. Mais en général au moment ou dans la période précédent les règles :

  • Au niveau alimentaire, la consommation de poisson gras comme le maquereau, les sardines sont d’une aide, mais surtout réduire la consommation en sucre, en viande rouge (source importante de prostaglandine), éviter le café pendant les règles car il favorise la douleur.
  • Au niveau médical, la prise d’anti-inflammatoires tels que l’ibuprofène, d’antalgiques tels que le paracétamol ou encore d’antispasmodique en première intention sont d’une aide. Ces médicaments devant être pris dès le début et durant la période douloureuse. Les pilules contraceptives peuvent également être utilisées mais nécessitent un avis impératif de ton gynécologue.

 

3 COMMENTS

LEAVE A REPLY